Another day in paradize – mardi 28 février 2012

28 février 2013 § Poster un commentaire

Finalement, on ira à Mathura demain. Aujourd’hui, on va se faire les bazars de Pink City, puis on va buller devant la piscine d’un palace. Je vais revenir en France avec une caverne d’Ali Baba. J’ai un deuxième sac de voyage plein à craquer dans la consigne du Anoop Hotel, et je suis en train de remplir celui que j’ai ici. Ça va être un feu d’artifice quand je vais tout déballer à la maison !

Donc, shopping ce matin, j’ai acheté un joli sarouel de soie bleu et une tunique en coton faite main.
Sur Hawa Mahal Road, on a rencontré un type qui possède un appareil photo vieux de 150 ans, que le maharaja avait offert à son arrière grand père. Il prend en photo les touristes et développe sur place en dix minutes, devant nous, à la main, à l’ancienne.

20482049205020512052205920602061

On s’est posés devant la piscine du Narain Niwas Palace Hotel, à 7 000 roupies la nuit (100 euros), dont la piscine est accessible même si on ne loge pas sur place. On s’est installés en plein soleil dans des chaises longues avec une limonade… puis on a pris un délicieux sandwich club aux crudités et au fromage avec des frites – après un mois de thali et de curry, ça change un peu !-, on a papoté avec nos voisins de chaise longue, un français et une allemande de mon âge, et une parisienne blonde de 50 ans, médecin, qui vient ici tous les ans mais ne sait pas ce qu’est un thali. Avec Philipe on la soupçonne de s’envoyer en l’air avec un employé de l’hôtel.

2072207520802084
Avec Christiane, on s’est offert une pédicure, on s’est fait bichonner pendant une heure et on est ressorties avec des pieds de bébé.
La jeune fille qui nous a fait notre pédicure est originaire du nord de l’Inde, elle va bientôt se marier. Elle a posé plein de questions à Christiane, est-ce qu’elle est mariée, etc., et elle lui a confié qu’elle était inquiète car son fiancé a déjà des enfants et elle espère que ça se passera bien avec eux. Christiane est sage femme et directrice d’une maison de naissances au Québec, et c’est une femme qui inspire confiance, on a envie de se livrer à elle. Les indiennes ont l’air très pudiques d’habitude…
2095

Le soir, un mariage a eu lieu dans le jardin de l’hôtel. Le marié, un autrichien, est arrivé à dos d’éléphant. La cérémonie s’est déroulée sous un petit autel plein de fleurs autour d’une vingtaine de convives indiens et autrichiens.

20982099210021022106210921102112

2130

2132

21132114211521252129

2089

2091

(photos : Cricri)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Another day in paradize – mardi 28 février 2012 à La Frangine.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :