Ne jouissez pas trop fort, le CSA veille !

27 mai 2011 § 2 Commentaires

Arthur de Pins

dessin : Arthur de Pins

Un article passionnant sur le blog d’Agnès Giard nous informe sur les règles non écrites du CSA concernant le type de film porno diffusable à la télévision. Entre autres joyeusetés, on ne peut pas y montrer de femmes qui jouissent avec autre chose qu’un pénis, question de respect de la dignité humaine. Lol.
Sérieusement, à propos de dignité, on parle de quoi là ? De droits de l’homme, ou de la femme, de protection de l’enfance ? Ou de la dignité selon laquelle on ne doit pas s’adonner à certaines pratiques réprouvées par la morale ?

La France est le premier pays à avoir autorisé la diffusion de films X à la télévision en 1985, et elle est aussi un des pays où le porno est le plus censuré. Auto-censuré, pour être plus précise. Car la charte du CSA sur les pratiques acceptables du film X n’est écrite nulle part, mais tout réalisateur sait ce qui fait tiquer le CSA et quelles images rendront leur film indiffusable sur le petit écran. Sont exclus notamment l’éjaculation féminine, le fisting et l’utilisation de sex-toys. Pour ne pas prendre de risques, pas de variantes au scénario fellation-coït-éjaculation faciale.

Officiellement, le CSA interdit à la diffusion les «programmes qui sont consacrés à la représentation de perversions sexuelles, dégradantes pour la personne humaine ou qui conduisent à l’avilissement de la personne humaine», et visiblement les pratiques susceptibles de faire jouir ces dames autrement qu’avec un sexe masculin en font partie.
Je remercie le CSA de se soucier de ma dignité, mais j’aimerais qu’on m’explique en quoi l’usage d’un bon vieux rabbit est plus avillissant que la sacro-sainte éjaculation faciale ?

Selon l’intello du X Ovidie, sous couvert de protection des femmes, c’est du puritanisme pur et dur :
« Il semble bien plus juste de vouloir combattre l’image dégradante des femmes et de leur oppression que d’oser affirmer que de tels films choquent en réalité notre morale. En France, pays laïque et se voulant détaché de toute morale religieuse et imprégné par les idées de mai 68, il est difficile de s’avouer puritain et de combattre le sexe. Le débat glisse de ce fait sur un terrain politique et humaniste de protection des femmes, des enfants… »

Quand j’écoute les conversations autour de moi, dans des milieux où on est prétendument libéré sexuellement (puisque l’on doit l’être), je constate que les gens sont d’un puritanisme et d’une hypocrisie sidérants. A les entendre, les hommes sont par nature des obsédés sexuels qui se font un jour ou l’autre mettre le grappin dessus par une bonne femme qui veut se faire faire un môme, et les femmes sont de pauvres petites choses fragiles obsédées par la peur de se faire violer quand elles prennent le métro après 23 heures…

A une époque où on prétend que le sexe est roi, on dirait plutôt que ce qui règne, c’est la sexophobie… Alors descendons un peu le cul de son piédestal, que ceux qui n’y attachent pas d’importance aient le droit de le dire et que les autres baisent comme ils l’entendent !

Advertisements

§ 2 réponses à Ne jouissez pas trop fort, le CSA veille !

  • DSCAN dit :

    Parlons jouissance et parlons en bien… Le problème est qu’il n’y pas que le CSA qui veille à ce qu’on ne jouisse pas trop fort. Il y a la police aussi.

    Je faisais l’amour l’autre nuit avec une petite dont la voix portait vraiment bien… Et bien voyez vous, nous avons faillit prendre une amende pour tapage nocturne ! Vous y croyez à ça ?

    Il n’y pas que des règles sur le comment on peut regarder les choses du porno, il y en a aussi qui réglementent le comment on les vit ! Terrifiant !

  • […] « dignité », il y a clairement un jugement de valeur (et ce n’est pas la première fois que j’en parle). Pour certain(e)s, coucher pour de l’argent est la pire des abominations. Eh bien pour […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Ne jouissez pas trop fort, le CSA veille ! à La Frangine.

Méta