Mon parfum very hot mood

6 mars 2013 § 2 Commentaires

C’est un oriental, bien sûr. Un parfum qui sent l’encens, qui m’emmène très loin.

J’ai un faible pour Opium de Yves Saint Laurent, un parfum qui brûle le cerveau. Je l’aime beaucoup mais sur moi, il est too much. Si on veut quelque chose de plus subtil, il faut aller chercher du côté de Serge Lutens.

Curieusement, la plupart de ses parfums peuvent être portés aussi bien par les hommes que par les femmes, et pourtant je ne les classerai pas dans la catégorie unisexe. À la limite, dans une catégorie du même nom sans le « uni ».

Serge Lutens est né hors mariage en 1942, sous Pétain, alors que l’adultère était puni par la loi. Sa vie commence hors du droit chemin, et ses parfums sont à son image, ils dépassent la bien-pensance, ils sont dans le vrai, dans l’essence des choses, dans l’animalité. Celui qui me colle à la peau, c’est Ambre Sultan.

« Parti d’une cire odoriférante trouvée aux souks et longtemps oubliée au centre d’une boîte de bois, cet ambre ne devint sultan que lorsque je l’eus recomposé : du ciste, une herbe qui colle les doigts, un goudron, et sur lui un truc qu’alors personne n’imaginait, de la vanille. Pourquoi ? Parce qu’elle aussi est adhérente et que ma mémoire la retenait », nous raconte Serge Lutens. C’est un parfum qui a une présence, qui dégage une chaleur réelle, charnelle.
« C’est un des jus les plus érotiques et impudiques qui soit. La sensation d’une gorge nouée par l’excitation et le désir » dixit Le Critique de Parfum.

Tout est dit. Marylin portait du Chanel N°5 pour dormir. Ne portez pas Ambre Sultan quand vous allez vous coucher, vous ne dormirez pas.

§ 2 réponses à Mon parfum very hot mood

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Mon parfum very hot mood à La Frangine.

Méta

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 671 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :